Mon panier

0 articles

0,00 €

Aucun article dans le panier

Situer Patrizia Rovere

Patrizia Rovere

J’ai étudié et travaillé pendant 5 ans auprès de Rizü Takahashi, artiste céramiste japonais et Maître de cérémonie du thé.

Je suis très vite tombée amoureuse de ce matériau et aussi de sa cuisson.

En effet, au Japon les cuissons se font dans un four à bois appelé Anagama, sur mes créations il n’y a aucun émail, la cendre se dépose sur les pièces, quand la température arrive à 1280°, la cendre fond et c’est à la fin de la cuisson qui dure 4 jours et 4 nuits que toutes les nuances de couleur vont apparaître.

Toutes ces variations dépendent de la couleur de la terre que j’utilise mais aussi de facteurs tels que la pression atmosphérique, du taux d’humidité, de l’oxydation et de la réduction que je fais pendant la cuisson, (oxydation= apport d’oxygène, réduction= je réduis l’apport d’oxygène au maximum), de la façon dont les pièces sont placées dans le four et du voyage que les langues de feu vont effectuées tout au long de la cuisson. C’est pour cela que chaque pièce est unique.

Dans ma démarche artistique, la première chose qui m’anime, ce sont mes rencontres avec la terre, sentir tous mes sens en éveil et établir une véritable relation avec elle. Comme me disait souvent Rizü : « demande lui si elle est contente ! » et la deuxième c’est ma recherche profonde de la Beauté et de la Simplicité.

En cela, je rejoins sincèrement cette expression japonaise appelée WABI SABI. « Wabi Sabi est la beauté des choses imparfaites, impermanentes et incomplètes. C’est la beauté des choses modestes et humbles. C’est la beauté des choses atypiques » Introduction du livre de Léonard KOREN

Les créations Patrizia Rovere



Aucun produit trouvé.

Vous aimerez aussi :

Juliette Villard

Un pied dans l'herbe

Ben&Manu

Agathe Factory

On voit la mer !